Mardi 27 janvier 2015
Réunion du Conseil d'administration
23, rue de l'Évêché est, Rimouski
16h00

Imprimer
LE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DE LA MRC DE RIMOUSKI-NEIGETTE

Le CLD déploie ses services sur le territoire de la MRC de Rimouski-Neigette. Cette MRC est située dans la région du Bas-Saint-Laurent et regroupe 9 municipalités dont Rimouski, le centre administratif de la région, Saint-Anaclet-de-Lessard, Saint-Fabien, Saint-Eugène-de-Ladrière, Saint-Valérien, Saint-Narcisse-de-Rimouski, Saint-Marcellin, La Trinité-des-Monts et Esprit-Saint. En 2013, on recensait 56 566 personnes qui habitaient ce territoire.


Document à télécharger : Diagnostic sur l’économie et l’emploi - 2006


LES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES

Selon les données d'Emploi Québec en janvier 2010, le secteur primaire est composé principalement de l’agriculture, de l’exploitation forestière, des activités liées à la chasse et à la pêche et de l’extraction de la tourbe. En 2010, ce secteur engageait 629 travailleurs.

Le secteur secondaire est composé des entreprises manufacturières (1 059 emplois), elles œuvrent principalement dans les secteurs de la métallurgie, l’ébénisterie industrielle et l’agroalimentaire. Le secteur de la construction quant à lui emploie 937 personnes et les services publics en emploient 341.

Le secteur tertiaire regroupe la plus importante part des emplois de la MRC, soit 21 269 sur un total de 24 338, soit 87 %. Les emplois se répartissent dans le secteur du commerce et des services professionnels, l’administration publique et les services éducatifs et de santé. Par ailleurs, le secteur des technologies de l’information et des communications occupe une place très importante dans l’économie de la MRC. On recense au-dessus de 1 500 emplois. Un autre secteur en émergence est celui des sciences et des technologies marines. D’ailleurs, ce secteur est reconnu comme l’un des créneaux d’excellence de la région. Pour plus d’information sur les secteurs de force de Rimouski-Neigette, consultez le site de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER).



LE CADRE DE VIE

Le cadre de vie dans Rimouski-Neigette est distinctif de plusieurs autres MRC au Québec. On y retrouve un grand nombre d’institutions, d’organismes privés et d’entrepreneurs privés œuvrant dans le domaine de la culture. La MRC est reconnue comme un pôle culturel majeur dans l’Est du Québec. L’environnement est relativement sain. Des milieux naturels exceptionnels sont accessibles et propices à de multiples activités ludiques et récréatives qui permettent d’oublier l’urbanité l’espace d’un instant. En 2014, on recense plus de 70 entreprises d’économie sociale dans la MRC offrant une pléiade d’activités, de services et de produits destinés à différentes clientèles et des centaines d’organismes communautaires pour pallier aux services non livrés par les instances gouvernementales. Plusieurs entreprises en économie sociale et institutions culturelles sont au cœur de l’essor du tourisme d’agrément.

Environ 15 000 étudiants (dont 30 % proviennent de l’extérieur) sont accueillis chaque année dans les maisons d’enseignement (Commission scolaire des Phares, Centre de formation Rimouski-Neigette, Cégep de Rimouski, Institut maritime du Québec, Conservatoire de musique de Rimouski, UQAR et Institut des sciences de la mer). Cette présence massive d’étudiants crée un impact significatif sur la vitalité économique et culturelle et sur le dynamisme que l’on perçoit au quotidien dans les organismes communautaires et de loisirs de la MRC.

En 2014, Rimouski s’est classée au 18e rang des 200 meilleures villes canadiennes où il fait bon vivre (Palmarès pancanadien du magazine MoneySense). En 2013, Rimouski a obtenu, pour une deuxième année consécutive, l’Indice relatif de bonheur (IRB) le plus élevé, se classant ainsi au sommet du palmarès des villes les plus heureuses du Québec.



Copyright © 2008-2014 PQM.net Site optimisé 1024 x 768 pour Internet Explorer 6.0+